JARDINS

024.jpg

L’espérance est le propre de l’homme. Animal spirituel, l’homme à la capacité de se rappeler. Même lorsqu’il est enclavé dans des habitats métalliques flirtant avec l’absurde. Alors, il a la possibilité d’invoquer ses rémanences d’une époque lointaine. D’un temps d’avant que la Nature ne soit abandonnée par ses fils. Il peut chercher la communion avec sa Mère abandonnée et par la même tenter de s’approprier le cosmos. Michel levy met ici en scène une vision symboliste de cette tentative de reconnexion avec le sacré par le biais de jardin spirituels.